« Je ne le supporte pas, vraiment » : vive tension entre les prétendants de Julien dans L’amour est dans le pré (SPOILER)

Dans le prochain épisode de L’amour est dans le pré, déjà disponible sur 6play, de vives tensions vont voir le jour entre Thibault et Bastien, les deux prétendants de Julien. Prières aux âmes sensibles aux spoilers de s’abstenir de lire la suite !

La 18ème saison de L’amour est dans le pré a débuté sur les chapeaux de roues ! Après des speed-dating aussi émouvants que surprenants, les téléspectateurs ont assisté aux premiers jours à la ferme pour une partie des prétendants et prétendantes. L’heure a déjà été aux rapprochements pour Jean-Paul, puisque ce dernier a échangé un baiser avec Christelle presque sous les yeux de Maria, laquelle, un brin naïve, n’a pas complètement percuté ce qui se passait à quelques mètres d’elle. Du côté de Patrice, éleveur de vaches, la tension se fait déjà ressentir entre ses aspirantes Justine et Véronique. Bien que toujours courtoises, les deux femmes ne manquent pas de s’envoyer de discrets tacles devant les caméras. Il y a aussi Julien, qui a reçu sur son exploitation ses deux prétendants Thibault et Bastien. Et force est de constater qu’entre ces deux-là non plus, l’entente n’est pas au beau fixe…

Thibault exaspéré par son concurrent
Dans le prochain épisode de L’amour est dans le pré, déjà disponible sur 6play, les fidèles de l’émission découvriront quelques images du réveil chez Julien. Alors que l’agriculteur est déjà affairé au travail, Thibault et Bastien prennent leur petit déjeuner et la tension est palpable. La raison ? Le premier n’a pas du tout apprécié de passer la nuit à côté du second. “Je me suis réveillé à 2heures, 2heures et demi… quand t’as commencé à ronfler et à parler quoi. C’était horrible, non vraiment, c’était insupportable. C’était insupportable. Je me suis dit : ‘Je vais me lever, je vais faire un meurtre'”, lui a-t-il reproché, sur un ton sévère, lorsqu’il l’a croisé au petit matin.

Désolé, Bastien s’est excusé plusieurs fois en soulignant qu’il était à côté de la chaudière. Mais si Thibault n’en a pas rajouté devant lui, il s’en est donné à cœur joie devant les caméras. “Oh oui, le pauvre, il était à côté de la chaudière… Je ne le supporte pas, vraiment. On est complètement différents, c’est le jour et la nuit. Ce ne sera pas un pote et il va très vite comprendre que sa place n’est pas là'”, a-t-il déclaré, bien décidé à montrer les crocs face à son concurrent. À la guerre comme à la guerre !

Leave a Comment